La seule décision à prendre pour une vie professionnelle épanouie

Publié par Isabelle le

Une vie professionnelle épanouie… c’est possible?

Depuis que j’ai quitté mon poste pour vivre de ce dont j’avais envie et surtout au rythme où j’en avais envie, je me rends compte que nous sommes des milliers et des milliers de femmes à avoir ce même désir.

S’épanouir dans son travail est vraiment au coeur de la plupart des sujets qui touchent le milieu professionnel.

Burn-out, prévention des risques sociaux, stress au travail, bonheur au travail… quel que soit l’angle sous lequel on prend le problème, on se rend compte à quel point la vie professionnelle est importante.

Et pour cause, on y passe quand même le plus clair de notre temps!

Sans compter que lorsqu’on est une femme, il y a toutes ces tâches qu’on a en tête tout le temps (en même temps en plus histoire de simplifier le truc…). Bref, au bout d’un moment, on pète un plomb parce qu’on a clairement l’impression de passer à côté de notre vie, de ne pas voir nos enfants grandir

Parfois même, c’est le corps qui parle et qui lâche sous pleins de formes différentes: burn-out, maladie auto-immune, entorse, problèmes de dos,… la seule solution qu’une partie de nous a trouvé pour nous dire STOP!

Alors quand on se sent pressée comme un citron au travail, qu’on manque de reconnaissance, qu’on a l’impression de ne faire que bosser pour enrichir quelques uns tout en sacrifiant ce qu’on a de plus cher – notre temps – il est temps de passer à autre chose. Non?

Retrouver un équilibre entre vie privée et vie professionnelle

Il y a généralement un ou plusieurs domaines qui nous font de l’oeil. Alors on se prend parfois à rêver ce que serait notre vie si on pouvait vivre de l’activité qui nous plait, celle qui nous anime et nous fait vibrer.

Et puis généralement, on “revient les pieds sur terre” parce qu’on a appris toute notre vie qu’il fallait bosser “dur” pour gagner sa croûte. Que travail et plaisir, ça ne colle pas.

Mais merde alors!! Et pourquoi on ne pourrait pas vivre tout en s’épanouissant dans notre vie professionnelle, en profitant de nos enfants, de nos amis, de la vie,…?

Pourquoi faudrait-il forcément se tuer à la tâche, subir une ambiance qu’on ne supporte plus, des collègues désagréables, un salaire pas adapté, des horaires non choisis,…? Pourquoi?

Trop souvent parce qu’on a appris qu’on n’avait pas le choix!

Mais malgré ces croyances collectives, beaucoup d’entre nous sentent que ce n’est plus possible. Parce qu’on aspire à autre chose, à pouvoir retrouver du temps pour soi et pour ceux que l’on aime, à tendre vers un équilibre plus serein entre vie professionnelle et vie privée.

Alors on se décide, on regarde les autres possibilités, les formations, les statuts possibles. On cherche comment ne pas perdre (trop) d’argent, on anticipe les risques. Ou en tout cas on essaie.

“Dans la vie vous avez besoin soit d’inspiration soit de désespoir”

Tony Robbins

Je suis complètement d’accord avec cette phrase. Parce que je suis convaincue que seuls une profonde inspiration ou un grand désespoir font qu’on se bouge les fesses.

Tout le reste n’est que mauvaises excuses.

Pas assez de temps? d’argent? de connaissances? de confiance en soi?

Ok. Que pouvez vous faire pour pallier à ça?

Quelle décision pourvez-vous prendre qui vous rapproche de votre but?

Le pouvoir de la prise de décision pour une vie professionnelle épanouie

Le problème avec la plupart des gens, c’est qu’ils pensent qu’ils ont pris une décision alors qu’ils se sont contentés d’énoncer une préférence.

Par exemple, chaque fois que quelqu’un décide d’arrêter de fumer en disant “c’est décidé, j’arrête de fumer”, il est rare que ce soit une véritable décision.

Comment le savoir? Et bien si au premier obstacle (ou au 2ème, au 10 ème, c’est pareil en fait), la personne fume à nouveau, se dit qu’elle a craqué et en reste là, c’est comme si elle s’était “contentée”  de dire “j’aimerais arrêter de fumer”. Ce n’était pas une décision. C’était un souhait, une préférence. Un truc formulé passivement en espérant que ça tiendrait dans le temps du style “j’aimerais arrêter de fumer”. Et ça n’a rien à voir avec une décision!

Prendre une décision exclue de fait toute possibilité d’échec.

Cela ne veut pas dire que vous allez réussir du premier coup. Loin de là même! Cela veut juste dire que vous devez tirer un apprentissage de cette “fausse route” et vous demander comment redresser le tir jusqu’à ce que vous arriviez à votre but.

L’exemple de Steve Jobs

Saviez vous par exemple que Steve Jobs, créateur d’Apple a été viré de sa propre société? Celle qu’il avait créée? N’importe qui aurait été anéanti de devoir repartir de zéro.
Mais Steve Jobs en a fait une opportunité. Il explique d’ailleurs quelques années plus tard qu’avoir été renvoyé d’Apple a été l’une des plus belles choses qui lui soient arrivées.

Parce qu’à ce moment là, il s’est dit qu’il lui fallait tout reconstruire et qu’il n’avait aucun carcan dans lequel entrer. Qu’il pouvait tout faire, tout imaginer et il a eu le sentiment que cette étape de vie lui avait permis de libérer sa créativité comme jamais.

Si Steve Jobs avait vu ce licenciement comme un échec, nous ne connaitrions pas les Mac et les Iphone tels que nous les connaissons aujourd’hui.

Il n’a jamais abandonné et a continué à poursuivre son but. Si vous êtes déterminée vous aussi à réussir ce que vous voulez, prenez 15 minutes pour regarder cette vidéo particulièrement insirante sur ce que je suis en train de vous expliquer. Et si vous n’avez pas 15 minutes pour ça (maintenant ou plus tard), que vous vous dites que c’est inutile, alors je vous invite à ne pas poursuivre la lecture de cet article.

Parce que je m’adresse ici à des femmes qui ont vraiment envie de s’épanouir dans leur vie professionnelle et surtout, de mettre en oeuvre tout ce qui est nécessaire pour y parvenir.

Ne jamais rien lâcher. Jamais

Si vous prenez la décision d’aller vers cette vie professionnelle qui vous plait, celle dans laquelle vous voulez vous épanouir, vous devez garder votre objectif en tête coûte que coûte. Quels que soient les obstacles, les difficultés. 

Bien sur que ce n’est pas toujours facile. Bien sur qu’il y a des moments de doutes et de découragement. Mais celles et ceux qui ont réussi n’ont jamais rien lâché. Jamais tant qu’ils ne parvenaient pas à leur objectif.

Si vous êtes déjà en train de vous dire que vous voulez un truc tout tranquille, sans doutes, sans difficulté, alors quittez cette page dès maintenant. Vous ne trouverez pas ici ce que vous cherchez.

En revanche, si vous êtes déterminée et que vous voulez plus que tout réussir et atteindre votre but, vous êtes au bon endroit.

Parce que la seule décision à prendre pour vous assurer d’avoir une vie professionnelle épanouie, c’est de le décider vraiment et maintenant et de tout mettre en oeuvre pour y parvenir jusqu’à ce que vous y soyez.

Les doutes, les peurs, les croyances, l’entourage… tout ce qui vous empêche d’atteindre votre but peut être accompagné, bousculé, modifié. Tout.

Et vous, quelle est la vie professionnelle vers laquelle vous décidez d’aller?

Partagez l'article s'il vous a plu :-)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 5
    Partages

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

​Recevez gratuitement mon guide des 3 erreurs à eviter pour​ une vie pro épanouie